LEXIQUE

Définitions classées par ordre alphabétqiue :

Acrylique :
Type de polymère synthétique utilisé comme liant pour les peintures et revêtements d‘étanchéité de haute performance en émulsion aqueuse. Se caractérise par une excellente résistance aux intempéries et au vieillissement en général. Certains polymères acryliques sont utilisés dans les finitions de voitures, les revêtements d‘appareils électriques, etc.

Adhérence :
Capacité d'une peinture ou d'un produit d'étanchéité à s'accrocher à la surface du matériau. L'adhérence est sans doute une des propriétés les plus importantes pour un revêtement.

Afnor :
Association Française de Normalisation : 11, avenue Francis de Pressensé 93571 Saint-Denis La Plaine Cedex. Organisme qui élabore et diffuse les normalisations qui servent de références aux différents acteurs économiques. Certification reconnue.

Anticorrosion :
Toute matière utilisée pour empêcher l'oxydation (rouille) des métaux. Il peut s'agir d'une peinture de sous-couche, un additif, un pigment, ou un revêtement appliqué sur la surface.

Anti-moissirue :
Produit chimique souvent présent dans les peintures extérieures et les produits d'étanchéité, empêchant le développement de moisissures en surface.

Anti-mousse :
Produit chimique souvent présent dans les peintures extérieures et les produits d'étanchéité, empêchant le développement de moisissures en surface.

ATec :
Avis Technique

ATEx :
Avis Technique d'Expérimentation

ATE :
Agrément technique Européen

Béton banché :
Béton coulé entre deux parois, le plus souvent métalliques (coffrage)

Béton cellulaire :
Béton très poreux (type SIPOREX)

Biocide :
Additif biologiquement actif, conçu pour protéger la peinture ou le revêtement d'étanchéité des attaques bactériologiques durant le stockage ou empêcher les croissances de moisissures sur la peinture sèche.

Brillant :
La brillance ou pouvoir de réflexion d'un revêtement. Les peintures mates n'ont pas de brillance ; les peintures brillantes ont un brillant très visible. Les peintures semi-brillantes et satinées sont intermédiaires.

C.C.T.:
Le Cahier des Clauses Techniques indiquent les conditions techniques que doivent respecter les entreprises sur le choix et mise en oeuvre des matériaux lors de l'exécution des travaux des différents corps d'état.

Charge :
Pigment à pouvoir couvrant faible, économique, apportant des propriétés supplémentaires aux pigments colorés à fort pouvoir couvrant, donnant du corps à la peinture, et pouvant affecter de manière positive ou négative beaucoup de propriétés. Parmi les charges les plus communes, on trouve les kaolins, les carbonates de calcium et les silices.

Cloquage :
Formation de cloques creuses par perte d'adhérence et soulèvement du film de peinture.

Colorant :
Liquide concentré ou couleur en poudre ajouté à une peinture afin d'obtenir une couleur souhaitée.

Couche de finition :
La dernière couche de peinture. Généralement appliquée sur une sous-couche ou couche de préparation.

Couleurs neutres :
Blanc, blanc cassé, beige clair et gris - les couleurs qui vont généralement bien avec toutes les autres couleurs.

Couleurs primaires :
Couleurs qui ne peuvent être créées en mélangeant deux autres couleurs. Il s'agit du rouge, du jaune et du bleu.

Couleurs secondaires :
Couleurs obtenues en mélangeant deux couleurs primaires : orange, vert, pourpre.

Coulures :
Peuvent résulter d'une application trop importante de revêtement ou de son accumulation au niveau d'irrégularités de la surface à peindre (fissures, trous, moulures...).

CPT :
Cahier des Prescriptions Techniques

CSTB :
Centre Scientifique et Technique du Bâtiment : 04, Avenue Recteur Poincaré - 75016 PARIS. le CSTB assure le secrétariat de la Commission des Avis Techniques et ses services effectuent les essais sur les produits industriels pour lesquels un Avis Technique est demandé.

CSTBat :
Certification mise en place par le CSTB afin d'attester que le produit fabriqué est bien conforme au produit testé au cours de la procédure de délivrance de l'Avis Technique

Décapant :
Produit capable d'éliminer d'anciennes couches de peintures ou pour nettoyer les matériels.

Dégraisseur :
Solvant ou matière composite utilisée pour retirer les huiles et les graisses d'un substrat.

Dilluable à l'eau :
Capacité à se diluer dans de l'eau ou dans un mélange eau/co-solvant.

Diluant :
Produit ajouté lors de l'emploi pour réduire la viscosité d'une peinture et faciliter son application. L'eau est le diluant utilisé dans les peintures émulsion, alors que les essences minérales et le White Spirit sont utilisés dans les revêtements à base de solvant. Le diluant s'évapore après l'application de la peinture.

D.T.U :
Document Technique Unifié : Les documents techniques unifiés (D.T.U.) sont des documents applicables aux marchés de travaux du bâtiment. Edités sous forme de cahier des clauses techniques (C.C.T.), ils indiquent les conditions techniques que doivent respecter les entreprises sur le choix et mise en oeuvre des matériaux lors de l'exécution des travaux des différents corps d'état. Disponible en ligne : www.monhabitat.net/librairie/normes/index.shtml

Ecaillage :
Fissures en écailles apparaissant à la surface de la peinture et qui provoquent le décollement ultérieur de la peinture. Peut être dû à un défaut d'adhérence, à l'application d'un revêtement dur sur une sous-couche souple, ou à l'application d'une peinture à l'huile sur une sous-couche non sèche.

Eclaboussures :
Micro gouttelettes de peintures générées lors de l'application au rouleau.

Elasticité :
Capacité d‘une peinture ou d‘un matériau étanche à s‘allonger et à se contracter avec la surface, sans dommage et sans modification de son aspect. L‘expansion et la contraction du support sont généralement causées par les changements de température et d‘humidité.

Email :
Théoriquement, un émail est un vernis coloré ou une couleur très brillante. Généralement, le terme est utilisé pour les peintures haute qualité, antisalissures (généralement les peintures intérieures) avec une brillance allant d'un aspect satiné à brillant. Ces revêtements sont utilisés pour les applications difficiles telles que les cuisines, les salles de bains, etc...

Emulsion :
Mélange (généralement blanc laiteux) dans lequel un liquide est dispersé (mais non dissous) dans un autre. Les peintures émulsion utilisent un liant en émulsion dans l‘eau pour enrober pigments et charges. Ce liant, constitué de particules de polymère solide dispersées dans l‘eau est communément appelé émulsion, plus rarement latex.

Enduit de lissage :
Matière épaisse, de type minéral, utilisée pour lisser des maçonneries rugueuses par exemple.

Enduit de rebouchage :
Poudre à mélanger à de l'eau ou produit prêt à l'emploi généralement utilisé pour boucher de grosses fissures. Durcit en séchant et peut être poncé avant d'être peint, mais ne tolère pas beaucoup de mouvements du support.

Etalement :
Capacité d'un revêtement à s'étaler en cours d'application, de manière à ce que les marques de pinceau et de rouleau ne soient plus visibles après séchage.

Exsudation :
Suintement d'un liquide organique (un bois peut suinter la résine...).

Extrait sec :
Matières non-volatiles, entrant dans la composition d'un revêtement, c'est-à-dire les ingrédients qui après séchage constituent le film, principalement les pigments, les charges et les liants.

Extrait sec en volume (%) :
Volume des ingrédients non volatils (pigment et liant) d‘une peinture ou d‘un mastic, divisé par le volume total, exprimé en pourcentage. Les extraits secs en volume élevé donnent une couche sèche plus épaisse, résultant en une meilleure opacité et une plus grande longévité : Les produits VITEX-SAIDAC sont parmi les plus performantes du marché.

Faiençage :
Micro fissures filiformes d'un enduit ou d'une peinture. Ce phénomène se produit quand la peinture manque d'élasticité. Voir également FISSURATION.

Farinage :
Dégradation de la surface d‘une peinture extérieure, due aux intempéries, en substance décolorée et poudreuse. Le farinage se produit lorsque le liant de la peinture se dégrade à la suite de conditions climatiques sévères. Le farinage doit être retiré avant de repeindre.

Ferreux :
Métal contenant du fer ; la plupart des métaux ferreux peuvent rouiller.

Fiche de sécurité :
Document d'information concernant la sécurité, les procédures d'utilisation et les précautions à prendre pour les matières utilisées sur le lieu de travail.

Finition pénétrante :
Revêtement protégeant le substrat par pénétration et absorption plutôt que par formation d‘un film en surface.

Finition sablée, granité :
Peinture modifiée au sable.

Finition marine :
Peinture et vernis dont la formule est conçue pour résister à l'eau de mer et à l'exposition à un environnement marin.

Fissuartion :
La fissuration d‘une couche de peinture sèche ou de vernis, généralement due au vieillissement ou aux mouvements du substrat. Les différentes formes de fissuration sont la fissuration filiforme, le faïençage, le fendillement, la fissuration le long des fibres du bois, le craquèlement.

Fixateur :
Première couche mise sur mise en place pour stabiliser le support.

Fond dur :
Première couche très dure, garnissante ne cachant pas la texture du bois. La surface est poncée avant l'application des couches suivantes.

Fond poreux :
Matériau dont les pores absorbent les produits. Les fonds poreux nécessitent toujours une première couche d'IMPRESSION

Fongicide :
Ingrédient utilisé dans certains revêtements et matériaux d'étanchéité pour empêcher l'apparition de moisissures en surface.

Galvanisé :
Métal ferreux recouvert de zinc pour une protection antirouille.

Grain :
Surface d'une peinture à faible relief, résultant soit de la présence de pigments rugueux, soit de l'action de papier abrasif utilisé pour le ponçage. Cette texture améliore autant la résistance au lustrage que l'accrochage d'une couche de peinture à venir.

Grattage :
Retrait de vieille peinture, de vernis..., au moyen d'un décapant, de papier de verre ou d'outils de grattage.

Hydrofuge :
Couche de finition transparente pour extérieur dont la formule très hydrophobe empêche la pénétration de l'eau dans le substrat.

Impression :
Composition liquide, transparente ou pigmentée, utilisée comme sous-couche, servant de fixateur de fond pour les supports poreux, comme le bois, le plâtre, pour prévenir l'absorption de la peinture ou du vernis de finition. Certaines sont conçues pour ne pas être recouvertes.

Inflammabilité :
La capacité d'une substance à prendre feu, avec un point éclair inférieur à 37°C.

Laitance :
Suitance laiteuse d'un ciment neuf à éliminer complètement avant application d'un revêtement.

Laque :
Revêtement brillant à base de résine synthétique thermoplastique filmogène dissoute dans un solvant organique. Sèche par évaporation du solvant.

Lasure :
Revêtement partiellement transparent pouvant colorer le bois sans en cacher la texture.

Composition liquide teintée transparente qui assure à la fois des fonctions de protection et de décoration du bois.

Lavable :
Facilité de nettoyage des salissures à la surface de la peinture.

Lessivable :
Capacité d'un revêtement à résister au lessivage ou au lavage abrasif sans altération d'aspect.

Lézarde :
Fissure supérieure à 2 mm. Elles nécessitent d'être stabilisées et rebouchées avant toute application d'un revêtement.

Liant :
Composant polymérique de la peinture ou du revêtement d‘étanchéité qui lie les particules de pigments en un film uniforme et continu et qui lui permet d‘adhérer à la surface. La nature et la quantité de liant déterminent la plupart des propriétés : lavabilité, dureté, rétention de couleur, souplesse et durabilité.

Maçonnerie :
Matériaux d‘origine minérale tels que le ciment, le mortier, la pierre, la brique et le plâtre.

Mat :
Sans brillant ou reflet.

Matériau d'étanchéité :
Terme générique pour les matières utilisées dans le remplissage des fissures, des trous, des joints etc....

Mélange :
Mélange de différents pots d'une même peinture, avant application, permettant d'assurer une meilleure uniformité, en particulier de la couleur.

Microfissure :
Fissuration légère du support (plafond, mur...) qui demande un traitement préalable avant la peinture.
L'humidité qui "remonte" à l'intérieur, du papier peint qui se décolle ou décolore, des sousbassements qui moississent sont souvent les signes de problèmes d'étanchéité de façades. Les microfissures ne sont pas toujours visibles.

Microporeuse :
Capacité d'une peinture de bien pénétrer en profondeur dans les pores du matériau.

Migration de taches / Tanins :
Décoloration de la peinture de finition due à la dissolution des taches présentes sur le support ou aux tanins contenus dans certains bois (cèdre rouge, chêne).

Moisissure :
Champignon noir, gris ou brun pouvant pousser à la surface d‘une peinture ou d‘un matériau d‘étanchéité. Se forme le plus souvent dans des endroits humides et sans ou très peu de soleil.

Nettoyeur haute pression :
Matériel de nettoyage utilisant de l'eau sous pression (généralement 100 bars et plus).

Organique :
Fait référence à une substance issue d'une matière vivante, animale ou végétale ; la structure moléculaire contient du carbone.

Oxydation :
Réaction chimique avec l‘oxygène. Exemple : la rouille du fer ou de l‘acier - le séchage par oxydation des peintures à l‘huile.

Panneaux de particules :
Terme générique utilisé pour les panneaux de bois lisses ou à relief fabriqués à partir de fibres de bois compressées. Utilisé pour les placages extérieurs ou intérieurs.

Peau :
Film qui se forme en surface lors du stockage d'une peinture. Phénomène provoqué par l'air emprisonné dans le pot après ouverture.

Peinture :
Revêtement opaque généralement composé d'un liant, de liquides, d'additifs, ainsi que de pigments et charges. Appliquée à l'état liquide, forme un film continu en séchant, qui protège et décore le support.

Peinture à l'eau :
Peinture à base de polymères synthétiques (tels qu‘acryliques ou vinyliques) ou d‘autres types de résines, et qui est diluée à l‘eau. Sèche plus rapidement que les peintures à l‘huile, a une odeur relativement neutre, une certaine perméabilité à la vapeur d‘eau et se nettoie facilement. L‘ingrédient liquide principal est l‘eau. Voir PEINTURE EMULSION.

Peinture à l'huile :
Peintures élaborées à base d'huiles siccatives, telles que l'huile de lin, de soja, de bois, comme liant, et d'essences minérales ou White Spirit comme solvant. Elles deviennent très dures en séchant. Leur vitesse de séchage, plus lente que pour les peintures a l'eau, conduit à un temps de recouvrement (deuxième couche) plus long. Voir GLYCERO et ALKYDE.

Peinture anticorrosion :
Peinture qui, appliquée sur un métal, empêche la rouille ou la corrosion.

Peinture émulsion :
Peinture utilisant un liant en émulsion dans l'eau pour enrober pigments et charges. Ce liant est constitué de particules de polymères synthétiques (tels qu'acryliques ou vinyliques) dispersées dans l'eau. Il est communément appelé émulsion et plus rarement latex.

Perméable :
Capacité du substrat ou du revêtement à être traversé sans dommage par une matière (par exemple la vapeur d‘eau).

Phase aqueuse :
Peinture dont le diluant est de l'eau...

Phase solvant :
Peinture dont le diluant est chimique du type white spirit...

Pigment :
Ingrédient de base d'une peinture; substance poudreuse qui apporte la blancheur ou la couleur et contribue au pouvoir couvrant. Voir OPACITE.

Pistolage (Pulvérisation) :
Méthode d‘application par laquelle la peinture est appliquée sous pression en forme de brouillard (par exemple : aérosols, airless).

Pliolite :
Styrene acrylique en phase solvant, souple et de bonne accroche, utilisée pour les peintures de façade.

Point de condensation :
La température à laquelle la vapeur d'eau commence à se condenser dans l'air.

Point éclair :
La température la plus basse à laquelle les vapeurs d'un liquide peuvent prendre feu.

Poissant :
La phase de séchage où la peinture colle au toucher. Un poissant résiduel peut demeurer après le séchage de certaines peintures de qualité médiocre.

Polymère :
Matière plastique produite par accrochage entre eux de "monomères" chimiques, eux-mêmes produits à partir d'alcools et de produits chimiques pétroliers. Certains polymères sont utilisés comme liants dans les peintures et revêtements d'étanchéité à l'eau. Dans ce cas, les petites particules de polymère sont en suspension dans l'eau. Le mélange particules de polymère et eau est appelé émulsion ou parfois "latex". Voir EMULSION et PEINTURES EMULSION.

Pouvoir couvrant :
La capacité d‘une peinture à masquer, à cacher la surface sur laquelle elle est appliquée. Le pouvoir couvrant est fourni par le pigment de la peinture et dépend du taux de pigment, de l‘épaisseur d‘application et de l‘étalement de la peinture.

Primaire :
La première couche appliquée sur un support. Généralement pigmenté, le primaire permet une meilleure adhérence du système de peinture sur le support. Voir SOUS COUCHE et IMPRESSION.

Pulvérisation :
Méthode d‘application par laquelle la peinture est appliquée sous pression en forme de brouillard (par exemple : aérosols, airless).

Rendement :
Le volume de peinture pouvant recouvrir une surface donnée. Le rendement, généralement indiqué sur le pot de peinture (par exemple 11 m2/litre) dépend de la méthode d'application, de la nature et de la porosité du support. On utilise également le terme de consommation.

Résine :
Matière naturelle ou synthétique utilisée comme liant dans une peinture. Le terme "résine alkyde ou glycéro" fait référence à une peinture en solvant (peinture à l'huile), tandis que celui de "résine acrylique" désigne une peinture aqueuse à base de polymère acrylique en émulsion.

Résistance aux taches :
La capacité d'un revêtement à résister aux salissures.

Résistance aux ultraviolets :
Capacité d'un revêtement ou d'un mastic d'étanchéité à résister aux rayons UV, tels que ceux provenant du soleil.

Résistance chimique :
La capacité d'un revêtement à résister aux dommages dus aux produits chimiques.

Respiration :
Permet le passage de la vapeur d'eau provenant du substrat à travers la couche de peinture.

Revêtement :
Peinture, teinture, vernis, laque, ou autre finition formant une couche de protection et/ou de décoration sur un substrat.

Revêtement d'étanchéité :
Revêtement conférant une étanchéité à l'eau tout en étant suffisamment élastique pour résister sans craquer aux mouvements et fissurations du support.

R.P.E.:
Revêtement Plastique Epais

R.S.E.
Revêtement Semi Epais

Satin :
Une brillance modérée. Caractéristique d'une peinture qui semble mate, si regardée de face, mais brillante en lumière rasante.

Sec au toucher :
Etat de séchage d'un revêtement pour lequel il a suffisamment durci pour pouvoir être légèrement touché sans adhérer au doigt.

Sec hors poussières :
Etat de séchage d'un revêtement pour lequel les particules de poussières en suspension dans l'air n'adhèrent pas sur le revêtement.

Silice :
Pigment tiré du sable broyé ou écrasé. Agent de renforcement pour peinture, apporte une résistance au lustrage.

Silicone :
Matière utilisée dans la fabrication de liant, caractérisée par une excellente résistance à la chaleur, à l'eau et aux produits chimiques. Ingrédient principal dans certains matériaux d'étanchéité, et dans la formulation d'agents antimousse des peintures à l'eau.

Soluble :
La capacité d'une matière à se dissoudre dans un liquide. Par exemple, le sucre dans l'eau .

Solvant :
Liquide généralement volatil dans lequel les particules solides d‘une peinture sont dissoutes ou dispersées.

Souplesse :
Capacité d'un revêtement ou d'un matériau d'étanchéité, après séchage, à suivre les mouvements du substrat sans dégradation.

Sous-couche :
Première couche de peinture, le plus souvent pigmentée, appliquée sur une surface. Elle peut être destinée à apporter une adhérence adéquate entre le support et les couches suivantes, ou pour en améliorer l'uniformité. Certaines empêchent la corrosion du support, d'autres préviennent la décoloration de la couche de finition. Voir IMPRESSION et PRIMAIRE.

Substrat :
Toute substance ou matière qui sert de support

Support :
Toute surface sur laquelle un revêtement est appliqué.

Synthétique :
Artificiel et non naturel.

Teinte :
La base d'une couleur, par exemple verte ou rouge. Les variations claires ou sombres font partie de la même teinte. Ainsi, un rouge clair et un rouge sombre sont de la même teinte. S'emploie également pour décrire le fait d'ajouter du blanc ou un colorant à une peinture liquide pour en changer la teinte.

Temps de recouvrement :
Temps de séchage à respecter entre l‘application de couches successives de peinture. Ce temps est généralement indiqué sur l‘étiquette.

Tendu :
La capacité d‘un revêtement, une fois appliqué, à s‘étaler pour former une couche lisse, sans marque de pinceau.

Térébenthine :
Huile sans couleur, volatile, extraite du pin. Dans le passé utilisée comme diluant et solvant de nettoyage, est depuis remplacée par les essences minérales et le White Spirit.

Toxique :
Dangereux ou poison.

Transparent :
Ayant la propriété de laisser passer la lumière sans diffusion ou diffraction.

Vernis :
Composition liquide qui se transforme en film dur et transparent après application en couche fine.

Vinylique :
Type de polymère synthétique utilisé dans certaines peintures à l‘eau, particulièrement les peintures mates intérieures et certains mastics.

Viscosité :
Consistance d'une peinture ou d'un revêtement.

White spirit :
Diluant communément utilisé pour les peintures à base de solvant

 

PEINTURES VITEX-SAIDAC
13, rue Véga - ZI Belle Etoile - BP 404 - 44474 CARQUEFOU cedex - France
Tel 02 40 52 70 00 - Fax 02 51 13 10 62 - E-mail : contact@vitex-saidac.com

Accueil  - Produits  -  Extérieur  -  Intérieur  - Nuanciers - Conseils - Assistance - Entreprise